Un palais ouvert aux visiteurs

L’Ancien Palais d’Eté est aujourd’hui une attraction majeure pour les visiteurs et les Pékinois qui viennent y chercher un peu d’harmonie et de calme hors du tumulte du centre-ville. C’est sous l’impulsion de Zhou Enlai, le premier « Premier Ministre » de la République Populaire de Chine, que l’ancien Palais d’Eté devient un site préservé, afin que les Chinois n’oublient pas cet épisode tragique de leur histoire. Seuls quelques édifices ont été reconstruits, et certaines œuvres d’art rapatriées sont exposées au public.

yuanmingyuan visitors

Reconstruire ou non ?

La reconstruction de l’ancien Palais d’Eté est régulièrement évoquée, mais jusqu’à ce jour les autorités chinoises s’y sont toujours opposées.

L’ancien Palais d’Eté pourrait tout de même renaître virtuellement grâce à l’intelligence artificielle pour permettre aux visiteurs de parcours les anciens jardins et déambuler dans les palais aujourd’hui détruits.

La destruction de l’ancien Palais d’Eté est un épisode majeur de l’histoire chinoise. En préservant le site dans son état actuel, les Chinois peuvent accomplir leur devoir de mémoire et n’oublient pas les affres qu’a connus leur pays durant « le siècle de l’humiliation ».

La conservation actuelle de ce site permet aussi à l’ensemble des peuples, visiteurs et étrangers, à réfléchir sur l’importance de la culture et du patrimoine. En détruisant Yuanmingyuan, ce n’est pas seulement la Chine qui a perdu un monument exceptionnel, mais l’ensemble du monde qui s’est appauvri.